Accueil > Voyage au Japon > Visas pour le Japon

Visas pour le Japon

Pour partir au Japon il vous faut tout d’abord un passeport valide. Ensuite, selon la durée de votre voyage, il existe différents types de visas.

visa_japon

Les séjours de moins de 3 mois

Les titulaires de passeport français sont exemptés de visas pour les séjours de moins de 90 jours. Ils devront néanmoins posséder leur billet de retour en entrant sur le territoire japonais et ne pourront en aucun cas exercer une activité rémunérée.

Ainsi vous n’aurez pas besoin de visa si vous partez pour les motifs suivants :

  • Voyage d’affaire
  • Séjour touristique
  • Transit
  • Visite de famille ou d’amis
  • Stage non rémunéré
  • Voyage d’étude
  • Participation à des conférences
  • Reportage journalistique
  • Passage d’examens à l’université
  • Concours amateur

Il est possible d’obtenir une prolongation de son séjour auprès du bureau japonais de l’immigration.

Les séjours de plus de 3 mois

Pour un séjour de plus de 90 jours il est nécessaire d’obtenir un visa en fonction du motif de votre séjour.

Afin de diminuer les délais d’obtentions du visa, il est conseillé d’obtenir un COE (Certificate Of Eligibility) au Japon, celui-ci est gratuit.

 

Le visa de travail

Pour obtenir ce visa, il faut avoir signer un contrat au préalable avec une entreprise sur le territoire japonais.

Il y a plusieurs catégories de travail, divisées en deux parties : les visas pour travailler dans des entreprises privées et ceux accordés à des professions spécifiques.

Pour les entreprises privées il y 5 types de visas différents :

  • Spécialiste en sciences humaines/services internationaux
  • Personnes mutées
  • Ingénieur
  • Main-d’œuvres qualifiée
  • Investisseur

Voici les emplois particuliers pour lesquels les visas de travail sont octroyés :

  • Diplomates en mission
  • Professeurs
  • Artistes
  • Missionnaires religieux
  • Journalistes
  • Services juridiques
  • Chercheurs

Les personnes pratiquant des métiers manuels et peu qualifiés ne sont pas autorisés à séjourner au Japon sur le long-terme avec un visa travail.

Le visa d’études

Il s’adresse à toute personne venant étudier dans un établissement japonais pendant plus de 3 mois. Le CEO est obligatoire.

Le visa stages

Ce visa concerne seulement les personnes qui doivent effectuer un stage dans le cadre de leurs études. Indispensable si le stage est rémunéré et dure moins de 90 jours. Il est impératif d’obtenir un CEO dans le cas où le stage n’est pas obligatoire.

Le visa « rapprochement familial »

Il concerne les personnes mariées dont le conjoint va résider au Japon sur une longue durée ainsi que les enfants issus de cette union. Il est préférable de se procurer un CEO.

Le visa activités culturelles

Il s’adresse aux personnes souhaitant résider au Japon dans le but d’acquérir un savoir-faire typiquement japonais. (comme la cérémonie du thé ou les arts martiaux.) Le CEO est obligatoire.

Le visa vacances-travail

Ce visa crée dans le but de favoriser les échanges culturels permet de séjourner au Japon pendant un an dans un but touristique, avec la possibilité de travailler pour compléter ses moyens financiers.

Plusieurs conditions requises pour l’obtention de ce visa :

  • Avoir entre 18 et 30 ans
  • Ne pas être accompagné d’enfant
  • Respecter les termes de l’accord bilatéral
  • Ne jamais avoir obtenu ce visa auparavant
  • Présentation d’un certificat médical attestant la bonne santé

 

 


Notez cet article :
Visas pour le Japon 4.19/5 - 21 votes

Auteur : Easy Japon


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Planete Voyage


+ de 160 000 membres

+ le kit voyage offert


Le Japon et vous ?




Comparez 20 voyagistes :


Vols
   De vers
 
Départ :
Retour :