Accueil > Voyage au Japon > Interview du blog « En passant par le Japon »

Interview du blog « En passant par le Japon »

2015banniere-01

L’équipe Easy Japon a pu interviewer les deux blogueurs propriétaires du site enpassantparlejapon.com dans lequel ils partagent avec vous leurs expériences, leurs conseils ainsi que leurs souvenirs.

 

Easy Japon : Bonjour, tout d’abord pourriez-vous brièvement vous présenter ?

Matt : Tout d’abord merci pour la proposition d’interview.

Nous sommes Cindy et Matthieu, 26 et 27 ans, originaires de Nancy en Lorraine. Diplômés en communication multimédia tous les deux. Cindy est plus spécialisée en graphisme et moi en rédaction Web. On se complète un petit peu.

 

Easy Japon : Pourquoi avoir décidé de lancer votre blog de voyage ?

Matt : Au départ on n’était pas dans l’optique de faire un blog, on partait juste en vacances. Comme on a tout organisé nous-même, on a lu des dizaines et dizaines d’articles sur des blogs et sites spécialistes du Japon. A notre retour, nos proches et nos amis nous ont demandé des conseils sur comment faire telle ou telle chose, notamment les questions pratiques, le budget etc… On a dû leur donner un peu envie de partir. C’est à ce moment qu’on s’est dit qu’un blog basé sur notre propre expérience pourrait être sympa et utile. À la fois intéressant pour des personnes qui comme nous partent sans rien connaître du Japon mais aussi un petit peu pour nous, pour faire perdurer l’expérience vécue. On a pris une claque tellement impressionnante qu’on y pense encore un peu tous les jours alors que ça va faire bientôt 2 ans !!

 

Easy Japon : Vous avez choisi le Japon parmi tous les pays d’Asie, pourquoi ?

Matt : On avait tous les deux cette envie d’y aller depuis très longtemps. Quand vous avez grandi avec la Playstation, la Super Nintendo et Sangoku partir au Japon c’est un de rêve de gosse. L’occasion s’est présentée de partir deux semaines et la question ne s’est même pas posée, le Japon est apparu comme une évidence. Les autres pays d’Asie nous tente quand même, notamment la Corée du Sud et Hong Kong pour ma part, Cindy est Cambodgienne/Vietnamienne d’origine donc la probabilité de partir dans ces pays est assez forte. Mais le Japon à un côté inaccessible et son opposition de culture traditionnelle et de modernisme vraiment prononcée en font un pays qui pour nous était plus intéressant au moment de la décision. 

 

Easy Japon : Combien de fois êtes-vous partis au Japon ?

Matt : A notre grand regret nous ne sommes partis qu’une seule fois pour 15 jours de temps environ.

 

Easy Japon : Qu’est-ce qui  vous a le plus marqué sur place ?

Matt : La démesure. Tout ce qu’on a visité était démesuré. On a passé deux semaines à se sentir tout petits. Quand vous êtes à Tokyo et que vous passez votre journée la tête en l’air à regarder les buildings gigantesques, quand vous êtes face au Mont Fuji,  ou encore aux pieds des cèdres géants de Nikkô.

Mais c’est aussi la démesure chez les Japonais eux même. Tout est hyper clean, on a l’impression qu’on pourrait manger sur la route tellement c’est propre, ordonné. Ou encore ce contraste entre le jour et la nuit : un salary man rangé, en costume cravate le jour qui peut se transformer la nuit ou le weekend et devenir une toute autre personne, qui va se déguiser, boire énormément etc…

En fait c’est le côté assumé de tout ça qui m’a marqué. Ils font toutes ces choses à 100%, pas de demi-mesure. Les serveurs et serveuses jouent le jeu à fond (par exemple dans le café Alice ou on vous chante la chanson du film tout en remuant la salade), les uniformes…  Les danseurs de Rockabilly au parc Yoyogi qui sont apparemment à cet endroit tous les dimanches sans faute.

012_TRC_11_1

Easy JaponAvez-vous eu le coup de cœur pour un lieu en particulier ?

Matt : Grosse discussion, c’est la question la plus compliquée de cette interview. Pour Cindy, sans hésitation, ce serait Kamakura. Tout ce qui s’est dégagé de la ville était parfait à ce moment. Pas trop de monde, pas trop chaud, pas trop froid et sentiment de zénitude.

Pour moi ce serait la journée à Kawaguchiko. Un temps superbe, grand soleil, de la neige, le Mont Fuji sans le moindre nuage alors que c’est plutôt rare il parait.  

On a donc fini par trancher et s’il ne fallait en citer qu’un on choisirait Kawaguchiko, parce que Cindy a pu faire un bonhomme de Neige.

stock-photo-43037942

Easy Japon : Si vous deviez citer 2 facteurs positifs sur le peuple nippon, quels seraient-t-ils ?

Matt : Le premier serait l’amabilité. On n’a pas eu trop de gros soucis pendant notre voyage mais dès qu’on a eu des problèmes on a toujours reçu de l’aide de la part des gens sur place. L’exemple le plus marquant était en arrivant à la gare des Limousine Bus et qu’on ne pouvait pas trouver notre hôtel. Une des employées a remarqué qu’on était perdus, est venue nous voir et nous a apporté son aide, elle nous a même dessiné un plan pour nous montrer le chemin ! On avait encore rien demandé.

En deuxième je dirais le respect au sens large. Que ce soit le respect de leur patrimoine (on a vu aucune dégradation nulle part), le respect des lieux de vies, des lieux de culte, le respect dans les transports en communs, le respect du client (parfois déstabilisant on n’a pas toujours l’habitude).

 

Easy Japon : Avant de partir, aviez-vous déjà pratiqué la langue japonaise ?

Matt : Absolument pas. On avait appris à dire bonjour, merci et excusez-moi à peu près. Aujourd’hui par contre on prend des cours en association à Nancy. On avance doucement et ce n’est pas simple, mais passionnant.

 

Easy Japon : Avez-vous l’intention d’y retourner prochainement ? Si oui, dans quelles villes ?

Matt : On est en discussion en ce moment pour savoir si on tente le PVT en septembre/octobre 2016. Ce serait donc pour y rester 1 an. On retournerait probablement à Tokyo au départ pour la possibilité de trouver un job plus rapidement qu’ailleurs et ou on peut trouver le plus de Japonais parlant un peu anglais. Mais c’est clair qu’ensuite on tenterait un tour du Japon. On pense également à Osaka et j’aimerais bien tenter Sapporo sur l’île d’Hokkaïdo, j’ai l’impression que c’est moins en vogue que les autres endroits du pays.

 main

Easy Japon : Pour la suite, envisagez-vous de résider un jour au Japon ? Pourquoi ?

Matt : Pour y résider de manière plus longue il faut voir le résultat du PVT. Rester un an au maximum sur place pour y vivre va déjà nous permettre de voir si on est compatibles avec ce pays en termes d’emploi, de conditions de vie etc. En tant que simple touriste pour l’instant j’ai envie de répondre que j’adorerais y vivre, comme n’importe quelle personne partie visiter je pense. Parce que c’est hyper bien organisé, propre, t’es en sécurité partout tout le temps, la nourriture est pas chère, la culture est différente donc même en 1 an tu peux ne pas t’en lasser. Donc à voir en fonction des opportunités et des coups de chances… 

Easy Japon : Merci de nous avoir accordé de votre temps et bonne continuation !

 

Nous vous invitons vivement à vous rendre sur le blog de Matt et Cindy à l’adresse suivante : http://enpassantparlejapon.com

 

 

Video : En passant par le Japon

 


Notez cet article :
Interview du blog « En passant par le Japon » 4.19/5 - 21 votes




Partagez cet article :

Auteur : Easy Japon


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Planete Voyage


+ de 160 000 membres

+ le kit voyage offert


Le Japon et vous ?




Comparez 20 voyagistes :


Vols
   De vers
 
Départ :
Retour :